Skip to main content

Leandro Lepori

Titulaire du brevet d’avocat, Leandro Lepori est spécialisé en droit bancaire et en droit des marchés financiers. Il a effectué son stage d’avocat au sein d’une Etude genevoise spécialisée en droit des affaires avant de rejoindre le Centre de droit bancaire et financier afin d’approfondir ses connaissances. A cette occasion, il effectue des recherches approfondies sur la thématique des FinTechs. Particulièrement intéressé par les nouvelles technologies, il pratique le droit bancaire, le droit des marchés financiers et le droit des sociétés en qualité de manager au sein de PricewaterhouseCoopers SA dans le team Regulatory & Compliance Services.

Les stablecoins sous la loupe de la FINMA

La FINMA a publié hier un complément à son guide pratique sur les ICO. Ce dernier précise les enjeux et les défis que peut présenter l’émission d’un “stablecoin” et répond ainsi à l’engouement suscité par le projet “Libra” de Facebook. La FINMA met notamment l’accent sur la possibilité pour l’émetteur d’un “stablecoin” d’être considéré comme un système de paiement et, de ce fait, d’être soumis à autorisation. L’importance de ce dernier peut également nécessiter l’application d’exigences supplémentaires conformément au principe “same risks, same rules“.

Postulat Wermuth : vers un Cryptofranc ?

L’initiative du parlementaire Cédric Wermuth  relatif à l’établissement d’un rapport sur la faisabilité et les enjeux de la création d’un Cryptofranc a été appuyée par le Conseil fédéral. Il s’agira de déterminer et d’évaluer les chances et les risques de la création d’un e-franc, notamment en matière de politique monétaire.

FinTech : adaptation de la circulaire 2008/3

Dans le prolongement de la nouvelle réglementation du CF sur les FinTechs, la FINMA ouvre une audition sur la révision partielle de la circulaire relative aux dépôts du public auprès d’établissements non bancaires. Cette révision concerne principalement les critères pour l’appréciation des dépôts.

Protection des déposants : renforcement en vue

Le CF annonce trois mesures visant à renforcer le système de protection des déposants : le délai de remboursement des dépôts garantis sera raccourci (7 jours ouvrables), le financement de la garantie des dépôts sera renforcé par un dépôt de titres représentant la moitié des contributions dues par les banques, enfin, la limite supérieure du système sera relevée. Une obligation de ségrégation des actifs propres de ceux des clients sera également appliquée à toute la chaîne de conservation en Suisse. Le DFF est chargé d’élaborer le projet d’ici à novembre 2017.