Aller au contenu principal

Banque centrale européenne

Réserves de change et durabilité

Dans un article sur la gestion des réserves de change par les banques centrales, des conseillers auprès de la Banque des règlements internationaux préconisent d’ajouter aux trois critères traditionnels destinés à assurer la stabilité des prix – liquidité, sécurité et rendement – une quatrième composante : la durabilité, afin d’atténuer les nouveaux risques financiers liés au changement climatique.

Les obligations vertes : un appui à la stabilité financière ?

La Banque des règlements internationaux a publié son rapport annuel dans lequel elle se penche sur l’importance pour les banques centrales d’investir dans des obligations vertes. Elle souligne toutefois la nécessité d’une standardisation des critères et des méthodes de certification des obligations vertes ainsi que l’élaboration de standards minimaux pour leur éligibilité. Le rapport relève que les risques climatiques peuvent avoir de lourdes conséquences sur le secteur bancaire et financier et constituer une nouvelle forme de risques systémiques.

BCE : publication du rapport annuel 2015

La BCE revient sur l’économie de la zone euro (faible inflation et bas niveau des taux d’intérêt), sur sa politique monétaire (taux, programme d’achats d’actifs, Emergency Liquidity Assistance) et sur le secteur financier européen. 2015 a notamment vu la mise en service de T2S et la prise de mesures visant à améliorer la transparence et la gouvernance de la BCE.