Skip to main content

Marie Jenny

Marie Jenny est docteure en droit de l'Université de Genève (2017 ; summa cum laude). Elle est titulaire du brevet d'avocat (Genève, 2014), d'une maîtrise en droit économique (Université de Genève, 2009) et d'un LL.M. (Harvard Law School, 2015). Elle a rédigé une thèse de doctorat en droit des offres publiques d'acquisition, sous la direction du Prof. Luc Thévenoz. Elle a exercé comme avocate au sein de l’Étude Homburger AG à Zurich (2016-2018), où elle a pratiqué le droit des sociétés, ainsi que le droit des fusions et acquisitions. En 2018, elle a rejoint la Commission des OPA comme conseillère juridique.

La protection de l’offrant dans les offres publiques d’acquisition – La sécurité juridique à l’épreuve de la pratique

Cette thèse étudie la position de l’offrant en droit suisse des offres publiques d’acquisition (OPA), sous l’angle de la sécurité juridique et de l’équité de ses rapports avec les destinataires de l’offre, la société visée et ses partenaires contractuels, et d’éventuels offrants concurrents. Vingt ans après l’entrée en vigueur de la réglementation des OPA, elle examine les risques et incertitudes auxquels l’offrant est confronté dans son projet d’acquisition, et elle avance des propositions de réforme pour améliorer la sécurité juridique. Fondée sur une approche à la fois théorique et pratique, elle démontre qu’affaiblir la position de l’offrant par une réglementation et une pratique qui lui sont défavorables est susceptible de compromettre l’effet modérateur des OPA sur la gestion des sociétés cotées, et, indirectement, de nuire à leurs actionnaires.

 

Consulter
Zurich, Schulthess, 2018